By on 22 juillet 2014

L’étape du lendemain

La deuxième étape du Tour aura lieu le mercredi 23 juil-let, avec comme point de dé-part le Colisée de La Sarre. Les coureurs quitteront le site à 16h45 et emprunte-ront la route 393 vers Pal-marolle, avant de passer par Ste-Rose. Ils poursuivront leur route vers Taschereau, puis Launay, Villemontel et Trécesson. Ils entreront dans la ville d’Amos vers 19h, avant d’entamer le circuit urbain pour donner tout ce qui leur reste. Ils franchiront la li-gne d’arrivée officielle, située devant le parc de la Cathédrale, vers 19h26. L’étape totalise 115,2 kilomètres.
Ne manquez pas ça!

L’Échappée, votre quotidien

Pour une huitième année consécutive, le Tour de l’Abitibi a le plaisir de vous présenter l’Échappée, un quotidien remis aux spectateurs des courses. Vous y retrouverez, entre au-tres, les nouvelles du jour, les résultats, la météo et des ru-briques d’information sur le cyclisme et le Tour.
Surveillez les bénévoles qui distribuent l’Échappée près de la ligne d’arrivée et dans les rues du circuit urbain. N’hési-tez pas à leur faire part de vos commentaires. Nous espé-rons que ce quotidien saura vous divertir et vous informer en attendant l’arrivée des coureurs.

Un bon départ pour l’Amossois Mathieu Roy

Le Tour de l’Abitibi Desjardins 2014 est officiel-lement sur les rails. La première journée toute amossoise du lundi 21 juillet a été marquée par la présentation des équipes en lice, de la Balade populaire Desjardins et du Challenge Sprint Abi-tibi, au cours duquel l’Amossois Mathieu Roy a tenu ses fans en haleine.
Les 28 formations qui batailleront toute la semaine sur les routes de la région ont été présentées de-vant quelques centaines de personnes, vraisembla-blement avides de vélo. Les Amossois Jean-François Soucy (Canada), Samuel Périgny et Mathieu Roy (Québec), ont été les plus applaudis par les specta-teurs, de même que les porte-couleurs de l’équipe régionale abitibienne Iamgold.
Parmi les équipes à surveiller, notons la France, qui occupe actuellement la première place à la Coupe des Nations, de même que le Danemark, qui suit tout juste derrière. Quelque 11 équipes sont originaires des États-Unis, dont les cyclistes de la formation Southeastern Regional, qui arboreront les couleurs de la ville d’Amos à titre de représentants de la ville hôtesse.
Une formation américaine, Team Novo Nordisk, est entièrement composé d’athlètes souffrant du diabète de type 1. Elle compte dans ses rangs deux cyclistes de nationalité espagnole.

Les athlètes se sont mesurés

La première compétition sportive dans le cadre du Tour a été le Challenge Sprint Abitibi, pour lequel chacune des équipes avait délégué l’un des siens. Deux Amossois étaient dans la course, soit Charles Roy, de l’équipe régionale junior Iamgold, ainsi que Mathieu Roy, aussi d’Iamgold, mais qui porte le maillot fleurdelisé le temps du Tour. À noter que les deux athlètes ne sont pas parents.
Par vague de quatre, les 28 coureurs devaient rivaliser d’abord de stratégie et ensuite de vitesse en effec-tuant un aller-retour de 400 mètres. Les deux premiers à franchir la ligne d’arrivée de chaque vague pas-saient au tour suivant. Si Charles Roy a vu ses espoirs stoppés dès sa première présence, Mathieu a atteint la finale consolation, qu’il a terminée en 2e place, donc 6e au total. Le grand gagnant du Challenge, qui a semblé être très apprécié par le public, a été Quentin Valognes, de l’équipe Team Novo Nordisk.

Les Français se démarquent dès la première journée

Dès les premiers coups de pédales donnés dans le ca-dre du 46e Tour de l’Abitibi Desjardins, les coureurs français ont fait tourner les têtes des Amossois réunis aux abords de la ligne d’ar-rivée.
Cette 46e édition a débuté avec une épreuve hors-concours, le Challenge sprint Abitibi, qui aura servi à iden-tifier les cyclistes à surveiller au courant de la semaine. Chaque équipe a envoyé son meilleur sprinteur se mesurer aux autres et ce sont deux coureurs d’origine française qui ont pris les devants, pour deux équipes différentes. Quen-tin Valognes, qui court pour l’équipe Novo Nordisk, a franchi la ligne d’arrivée avec une bonne longueur d’avance sur ses adversaires à chaque ronde du Challenge. Son compa-triote français, Adrien Carpentier, l’a suivi de quelques fractions de seconde.
L’équipe de France n’avait pas pris part au Tour de l’Abitibi depuis 2011 et a su épater la galerie dès le départ. Ils mériteront une surveillance accrue tout au long de cette 46e édi-tion, alors qu’ils trônent au sommet du classement de la Coupe du monde junior de l’Union cycliste internationale.

Info-Vélo

Le rôle de l’équipe permanente
Le Tour de l’Abitibi Desjardins : une des plus grosses courses Junior au monde inscrite dans le circuit Coupe des nations, 6 jours de compétition intensive, plus de 170 coureurs, une trentaine d’équipes et pourtant, seulement 5 personnes et une vingtaine de bénévoles pour tout mettre en place! Pendant l’année, la directrice générale est la seule employée et doit donc gérer de multiples dossiers : rencontrer les différentes villes, trouver des parte-naires, des bénévoles pour le comité organisateur et des employés pour la période estiva-le. Les autres membres de la permanence se joignent à la directrice au début de l’été et se chargent du recrutement des équipes, du déplacement, des repas, des permis, des vête-ments promotionnels, des médailles, de la location et l’achat de matériel, des communica-tions et des partenaires. Beaucoup de travail, mais quelle récompense de voir de tels résultats !

Mot du maire

La Ville d’Amos est heureuse de vous souhaiter la plus cordiale bienvenue à cette 46e édition du Tour de l’Abitibi Desjardins.
C’est avec une grande fierté qu’Amos, le « Berceau de l’Abitibi », vous reçoit pour cet événement régional annuel tant attendu d’an-née en année. De surcroit, en 2014, elle souli-gne son 100e anniversaire qui est marqué de nombreux rassemblements comme celui-ci.
Notre expertise organisationnelle nous a permis de mettre tous les efforts en place afin de ren-dre votre séjour des plus agréables et de vous offrir une compétition à la hauteur de vos atten-tes. Nous sommes convaincus que vous en gar-derez d’excellents souvenirs.
Les membres du conseil municipal vous remer-cient de vo-tre présence et profitent de l’occa-sion pour féliciter tous les membres de cette belle organisa-tion qui ont à coeur, tout comme nous, le développement de notre belle jeunesse sportive.

Bon séjour à Amos,
Ulrick Chérubin
Maire de la Ville d’Amos

Mot de la présidente

Bonjour à tous et à toutes et bienvenue à la 46e édition du Tour de l’Abitibi Desjardins, l’événement cycliste le plus prestigieux et le plus ancien en Amérique du Nord. Au nom des membres du conseil d’administration, nous sommes enchantés de pouvoir présen-ter notre événement à l’occasion des 100 ans de la ville d’Amos.
À nos partenaires régionaux et pro-vinciaux, je vous remercie pour vo-tre générosité et votre support qui nous permettent d’organiser le plus gros événement sportif en Abitibi-Témiscamingue et nous donnent la chance de nous sur-passer année après année.
En tant que présidente et bénévole, je suis toujours impressionnée par l’implication et le travail acharné du comité organisateur, qui a su relever le défi que représente l’organisa-tion du Tour, encore une fois. Votre rigueur et votre énergie sont réellement inspirants !
Toutefois, c’est surtout vous, cher public, qui contribuez au succès et à la renommée du Tour cycliste de l’Abitibi. Votre engouement et votre enthousiasme pour le Tour de l’Abi-tibi Desjardins nous rappellent à chaque an-née pourquoi cette tradition est si bien éta-blie dans notre région. À tous, je vous souhai-te un excellent 46e Tour !

Suzanne Fortin
Présidente du conseil d’administration du Tour cycliste de l’Abitibi Inc.